Menu Deroulant

Le menu déroulant rencontre des problèmes. Vous retrouverez tous les articles dans l'historique de droite

dimanche 13 juillet 2014

DESSINS ET TABLEAUX REVELATEURS


                                Grotte de Niaux en Ariège, 12 000 av JC



Peintures rupestres aborigènes - Australie
 


Peintures rupestres d'Aborigène trouvées dans des grottes à Kimberley en Australie. Probablement réalisées il y a plus 5000 ans. Il semblerait bien que les aborigènes aient dessiné des " êtres " que l'on pourrait qualifier aujourd'hui comme étant des " extra-terrestres ".


Grotte de Los Casares - Espagne


Dessins rupestres des Grottes de Los Casares, dans la province de Guadalajara, découverts en 1933. Nous pouvons apprécier la présence de plusieurs "êtres" qu'on pourrait identifier à des "reptiliens"

Grotte du Val Camonica - Italie
    

Voici des peintures rupestres datant de 10000 avant JC. décrivant de bien curieux personnages en combinaison et scaphandre et d'étranges objets dans le ciel dans une grotte italienne non loin de Val Camonica en Italie du sud.


Ovni au Rajasthan

Un groupe d’anthropologues travaillant avec une tribu des montagnes dans une zone isolée de l’Inde ont fait une découvert incroyable: des peintures complexes préhistoriques dans une cave représentant des aliens et un engin du type Ovni.Les images ont été trouvé dans l’arrondissement de Hoshangabad de l’état de Madhya Pradesh seulement 70 kilomètres depuis le centre d’administration locale de Raisen. Les caves sont cachées profondément dans une jungle dense. On peut clairement voir une sorte de vortex qui ressemble a des dents de T Rex, on a un Ovni et 3 boules qui selon moi peuvent représenter Orion vue de côté à un autre endroit de la galaxie (c’est mon interprétation, pas celle de l’article original). Chacun voyage.


Fresque de Tassili - Algérie

 
Fresque de Jabbaren, dans le massif de Tassili en Algérie, au sud du Hoggar. Haut de 6m, ce personnage massif est remarquable par sa tête ronde, décorée de motifs divers. La silhouette est épaisse et tout fait penser à un scaphandrier surgi du fond des temps. Cette impression est encore accentuée par la présence de plis horizontaux à la hauteur du cou et d'autres, verticaux, sur la poitrine. Des détails qui évoquent un vêtement enveloppant. Notons au passage qu'un personnage très ressemblant peut être vu dans la grotte de Cabro (Var). S'il n'est pas le seul dans son genre, le "Grand Dieu des martiens" comme on l'appelle un peu par plaisanterie, est le plus impressionnant de ce que Jacques Gossart, de la revue belge Kadath, appelle les Têtes Rondes. Des Têtes Rondes que l'on retrouve sur un autre site du Tassili, à Séfar. Mais cette fois, elles sont beaucoup plus petites et lèvent les bras vers un être gigantesque, à l'aspect nettement non humain. En plusieurs endroits, on peut voir d'autres Têtes Rondes dessinées comme pour suggérer qu'elles sont en train de planer en l'air.

Russie/Chine ( 2000 av. JC)



Dessin d'environ 2000 ans trouvé dans une caverne située à la frontière russo-chinoise. On voit un personnage en combinaison spatiale qui tient un appareil de communication en forme de disque plat (à gauche). Au centre du dessin, un autre personnage, coiffé d'un casque à antennes, se tient debout sous un engin volant émettant un panache de fumée.


Roue chinoise ( 1400 av. JC )

Vieille illustration chinoise d'un livre fictif " l'Enquête Illustrée du Pays Mystérieux " ( -1400 ) avec le titre original suivant : " Le pays de Ji Gung : les gens pourraient faire des voitures volantes et voyager loin avec un vent approprié ".



Gravure de l’Ile Jotuo (Japon)


Il s'agit d'une reproduction artistique d'un relief trouvé dans un labyrinthe sur l'île Jotuo dans le lac Toengt'ing. Une expédition a eu lieu en 1957 (deux ans avant un tremblement de terre dans cette région). L'expédition a été menée par le professeur Tsj'i Pen-Lai. Ils ont constaté divers reliefs montrant "l'homme" dans des vêtements étranges qui ressemblaient à des costumes d'astronautes (tuyaux ainsi que des objets attachés aux vêtements). Ils ont également trouvé une peinture qui ressemblait apparemment au système solaire. Les troisièmes et quatrièmes cercles (les planètes) ont été reliés par une ligne. Il y avait aussi dix planètes (sauf si le soleil est une planète ici). Cela se connecte (un peu trop ?) facilement aux théories sur Nibiru, planète X, etc...


Une aéronef (japon)


Cette gravure surprenante tant elle est évocatrice a été trouvée au fond d'une grotte au Japon, elle est estimée à avoir + de 5000 ans.



Annales Laurissenses - France ( 776 )


Ces images de deux croisés datant d'un manuscrit du 12ème siècle "Annales Laurissenses" se réfèrent à la vision d'un OVNI en 776, pendant le siège du château Sigiburg, en France. Les Saxons sont assiégés par les Français quand pendant la bataille un groupe de disques apparu planant sur l'église. Les Saxons pensèrent que les français étaient protégé par ces objets et s' enfuirent .


Agobard et les Elfes ( Lyon 9ème siecle)



Roue Céleste ( Japon )

Une estampe japonaise de 900 après JC décrit une "roue flamboyante" - on sait que les japonais connaissaient et étudiaient les comètes et météorites depuis bien plus longtemps, mais ils ont bien décrits une roue céleste flamboyante...

Livre des Bonnes Moeurs - France ( 1338 )


Image provenant du " Livre Des Bonnes Moeurs " de Jacques Legrand, disponible à Chantilly au musée Condé.







Le Miracle de la neige (1492)



Le Miracle de la neige , qui dessina au sol la forme de l’Eglise en l’an 356.Musée de Capodimonte , Naples . De Masolino da Panicale




Le triomphe de l’été : Belgique (1538)



Il y a clairement plusieurs disques dans le ciel de la tapisserie.



Nuremberg - Allemagne ( 14 avril 1561 )

Des boules bleues, noires et rouges sang, ainsi que des disques et des croix rouges sang sortant de deux immenses cylindres noirs, se livrèrent bataille dans le ciel de Nuremberg.Certaines formes se seraient multipliées et des sphères se seraient écrasées au sol à l'extérieur de la ville disparaissant dans des nuages de fumée et de vapeur.D’aures objets se seraient dirigés vers la soleil avant de disparaitre. Le combat dura assez longtemps pour que les habitants de la ville puisse savoir qui allait l’emporter .Gravure sur bois de Hans Glasser. Collection Wickiana,Zurich Bibliothèque Centrale.



Bâle - Suisse ( 17 et 18 juillet puis 7 août 1566 )


Au-dessus de Bâle, pendant 2 jours en juillet et encore le 7 aout se déroula une bataille entre des sphères noires qui apparurent à l'aube. " Beaucoup devinrent rouges et ardentes, finissant par se consumer et disparaître ", écrivit Samuel Coccius, un étudiant qui consigna les étranges événement du 7 août 1566 dans la gazette de la ville.

 


Un meme ovni a travers le temps

  
Un organisme ufologique israélien a mis en évidence un rapport au sujet d'une peinture murale découverte dans une église du 14e siècle en Roumanie qui peut représenter un ovni. Elle est semblable aux objets repérés dans les peintures et autres œuvres couvrant la période allant 4e au 17e siècle. Un ufologue estime que la présence de ces objets est rationnellement explicable.

Gilli Schechter et Hannan Sabat, chercheurs israéliens sur les ovnis (Organisme : EURA), affirment avoir reçu une image représentant la peinture prise par Catalina Borta. Celle-ci a capturé la photo lors d’une visite de la Biserica Manastirii, église du monastère dominicain, dans la ville de Sighisoara. Sighisoara est considéré comme le berceau de Vlad l'Empaleur, qui a inspiré la légende de Dracula. La peinture murale Sighisoara :


La peinture murale représente un objet en forme de disque volant au-dessus d’un bâtiment et émettant de la fumée.
L’œuvre comporte également une légende en allemand qui dit « Israël, hoffe auf den HERRN » et dont la traduction signifie " Israël, mettez votre espoir dans le Seigneur. " L’organisme EURA explique qu'il s'agit d'une citation des psaumes intitulés en anglais « Psalms song of ascents », c.130 v 7.
La peinture semble être très ancienne, même s’il est impossible de déterminer sa datation exacte.
 Selon le site web du monastère, il a été construit au 14e siècle, avant d’être détruit puis reconstruit au 17e siècle. Le rapport de EURA note également qu’ils ne savent pas qui a réalisé cette œuvre et à quelle date ? Toutefois, ils soulignent que la légende insérée dans la peinture remonte probablement au-delà de 1523, lorsque la Bible fut traduite en allemand.
L’organisme EURA note également que la peinture n'est pas souvent mentionnée dans la recherche ufologique en ce qui concerne les représentations d'ovnis. Cependant, l'image ne semble guère similaire à d'autres peintures et pièces communément rencontrées par les ufologues pour décrire des anomalies aériennes dans l’histoire.
Par exemple, l’image ci-dessous est issue de la « Prodigiorum Liber », qui illustre une apparition mystérieuse au début de l’Empire romain, selon Julius Obsequens. L'image en question est censée représenter un objet rond observé au coucher du soleil et décrit comme un "grand faisceau de feu", situé sur la droite de l’image. Cette observation est censée avoir eu lieu en 98 BC. Selon l’encyclopédie Wikipédia, 98 BC était une année du pré-calendrier romain. À l'époque, 98 BC était connue comme étant l’année du consulat de Nepos et Didius.


Image de la Prodigiorum Liber.



Il existe aussi des pièces françaises du 17e siècle comportant un objet rond similaire. Certains chercheurs supposent qu’il puisse s’agir  des représentations de la roue d'Ezéchiel. Cependant, Marc Dantonio, chef Phot /analyste de la vidéo pour le MUFON, a une autre explication. Selon lui, l'objet en forme de bouclier qui est représenté dans ces images représente juste un bouclier militaire.
Dantonio est arrivé à cette conclusion en effectuant des recherches sur l’histoire de France à la fin des années 1600.
Il fut interpellé par le fait que la description des boucliers de cette période ressemblait étrangement à celui qui est représenté sur la pièce de monnaie. En outre, on peut relever qu’il y avait une guerre civile en France en 1680, où l'aristocratie territoriale fut remplacée par le monarque absolu, Louis XIV. Par conséquent, les boucliers ont été placés sur les pièces de monnaie afin de mettre en lumière la force du roi Louis.


Des pièces francaise appelés à l'époque "jetons".  Ces images illustrent les boucliers, souvent soupçonnés d'être des ovnis. D’autre part, il souligne que sur l’autre face de la pièce, les flèches peuvent être interprétées comme une attaque d’archers.
Il note également que, dans certains cas, une sorte de ligne peut-être observable en provenance du centre de la pièce, et qui est souvent assimilé à un rayon de lumière en rapport avec l'artisanat. Cependant, Dantonio explique que ceci est potentiellement une pièce de métal qui est fixé au bouclier dans le but de dévier les flèches. Bien que, Dantonio prétend que l'objet puisse être un bouclier, il admet que le mystère demeure quant au fait que les flèches puissent provenir du ciel ou sortant des nuages.

Il écrit:

« L’histoire, c'est peut être que cette pièce particulière met en évidence un bouclier de Jupiter en train de tomber sur Terre pour aider Numa Pompilius, le deuxième roi romain. Le bouclier les aurait conduits à la victoire pendant les temps difficiles. »

Y aurait-il une influence surnaturelle enracinée dans leur culture et qui aurait incité à positionner le bouclier dans le ciel ? Le mystère demeure et tout n’est soumis qu’à l’interprétation de chacun.










Les Tableaux Révélateurs De La Présence des ELOHIM

La Madone et saint Giovannino - Italie

La " Madone et saint Giovannino " a été peint au 15ème siècle par Domenico Ghirlandaio (1449-1494) et fait partie de la collection " Loeser " ( Palazzo Vecchio ). Au-dessus de l'épaule de Marie un homme regarde un disque volant !
  


Marie au tombeau de Jésus







Cette image représente Marie au tombeau de Jésus... Remarquez le dôme au-dessus du tombeau. Si c'est un bâtiment pourquoi plane-t-il ? Qu'est-ce que l'objet rond sur le sommet ?




                                                                                    Cathédrale  Svetishoveli      
                   



Fresque du 17ème siècle dans la Cathédrale Svetishoveli , ville de Mtskheta en Géorgie.        
Remarquez les deux objets sur les côtés du Christ . Ce n'est pas la seule œuvre ou le christ est représenté ainsi.                              

                                                                                      Le Baptême du Christ


"Le Baptême du Christ" de l'artiste flemish Aert de Gelder peint en 1710 et visible dans le Fitzwilliam Museum, Cambridge.Un disque et des rayons lumineux au dessus du  Baptême de Jésus.
              



La crucifixion - Kosovo

Ces deux objets proviennent d'une fresque intitulé "La crucifixion" datant de 1350. Elles sont au Kosovo dans le monastère Visoki Decani, placés au-dessus de l'autel .




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire