Menu Deroulant

Le menu déroulant rencontre des problèmes. Vous retrouverez tous les articles dans l'historique de droite

mardi 15 juillet 2014

La Ballerine de Winchester


Le respectable conseiller municipal de Winchester, Adrian Hicks, est formel : il s’agit d’un être n’appartenant pas à l’espèce humaine.

Orthopédiste à l’hôpital Royal Hampshire depuis trente-cinq ans et conseiller municipal de
Winchester, Kicks décrit ainsi la scène : «Elle avançait très lentement dans High Street, vêtue de façon extravagante comme une ballerine, en se balançant telle un pingouin, faisant de lents
moulinets avec ses mains. Elle avait un comportement avenant, souriant, et donnant l’impression d’être totalement détendue. Je l’ai observée pendant neuf minutes, et je me souviens qu’elle portait une grande attention à la pendule accrochée au-dessus de la banque Lloyds.»

En sa qualité d’orthopédiste-urgentiste, il explique sa certitude d’avoir eu affaire à un être d’une
autre espèce dont les membres ne bougeaient pas de la même façon et dont les yeux, légèrement roses étaient deux fois plus grands que chez l’humain. En milieu de journée un samedi, dans la rue piétonne la plus commerçante de la ville, comment se fait-il que cette « personne » soit passée inaperçue ? « Les gens étaient pressés, tout à leurs pensées de shopping. J’ai pourtant vu une femme la photographier et j’espère que mon intervention publique me permettra de la retrouver. Cette photo vaut tout l’or du monde. (...) « J’étais sans voix et tellement subjugué qu’au lieu de l’aborder ,j’ai préféré ne pas troubler son ravissement qui était manifeste. »

Avant cela, Adrian Hicks n’était pas du intéressé par l’ufologie ou le paranormal, mais il affirme
avoir vu depuis plusieurs ovnis, essentiellement autour des installations militaires de Chilcomb, à quelques miles de la ville. « Il n’y grand-chose à dire de cela, je pense que je suis juste plus attentif et observateur qu’avant Mais il m’apparaît évident qu’il existe un lien entre les militaires et le phénomène ovni et il est temps qu’ils révèlent à la population ce qu'ils savent. »

L’histoire devient d’autant plus digne d’intérêt lorsque Adrian Hicks confesse qu’elle a bouleversé sa vie au point de le décider à briguer le mandat municipal qu’il exerce maintenant. « J’ai pensé qu’il me fallait d’abord essayer de me faire élire comme conseiller municipal. Après quoi, je pourrais raconter cet événement sans craindre le ridicule. Ça n’a pas été facile, mais il fallait que je porte ce message. Si j’échoue, on n’entendra plus parler de moi. » Il rappelle que cela ne l’empêche pas d’assumer entièrement ses devoirs et fonctions d’élu du Parti libéral démocrate, depuis 2007.Ce qu’il sait néanmoins, c’est que la direction de son parti ne se révèle pas ravie de ses prises de position appelant le Space Command américain et les autorités gouvernementales à ouvrir cette boîte de Pandore. Mais ailleurs, les réactions sont généralement partagées et ses co-administrés témoins d’ovnis, d’après lui assez nombreux, lui témoignent leur soutien. Un groupe de musique électro pop a même mis en ligne un clip mettant en scène cette ballerine, décidément très starlette.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire