Menu Deroulant

Le menu déroulant rencontre des problèmes. Vous retrouverez tous les articles dans l'historique de droite

lundi 14 juillet 2014

Peuple Fourmis, Peuple Serpent, Peuple Zuni

Le Peuple Fourmis et le Peuple Serpent

Dans le sud ouest américain, habite de nombreuses tribus amérindiennes : les Navajos, les Zunis, les Pueblos, les Hopis et les Apaches. Même si leurs croyances différent, leurs mythes possèdes des points communs extraordinaire.

D’après leurs légendes, ils vivaient dans un inframonde, un monde souterrain avant d’arriver a la surface de la Terre. En Arizona, les Hopis affirment que leurs ancêtres ont échappées a une pluie de météorites a l’aide du Peuple Serpent qui les a amenés dans des abris souterrains.
Une autre légende Hopi évoque le Peuple Fourmis qui les a protégés de tempêtes de feu et de glace en vivant avec eux dans les mondes souterrains. Les chamans et les ancêtres des amérindiens vous diront qu’avant que ces êtres n’arrivent a la surface de la Terre, ils ont été amené par le peuple des étoiles.


Les créatures souterraines des légendes amérindiennes ressemblent étrangement aux extraterrestres qui sont décrits de nos jours.  De plus , ces tribus relatant ces lointaines rencontres habitent encore de nos jours près de sites connus pour des observations d’ovni : près de Dulce au Nouveau Mexique  . Etrange coïncidence, les autorités américaines sont depuis longtemps suspectées de collaborés avec les Gris qui seraient logés dans des bases souterraine dans la même région.
Les Indiens y on récemment découverts des entrés de tunnels sans oser y pénétrer. On y entend de lointains soupires énigmatiques.


les bases souterraines d’hier et aujourd’hui


Une légende hopi raconte qu'un complexe très ancien de réseaux et de tunnels existe sous Los Angeles et, dit-elle, une race de lézards l'occupait il y a 5 000 ans. En 1933, G. Warren Shufelt, un ingénieur minier de Los Angeles, a revendiqué la découverte du réseau. On dit qu'aujourd'hui, des rituels francs-maçonniques malveillants sont entretenus dans ce complexe de tunnels. »

« En 1909, G.E. Kincaid a découvert près du Grand Canyon, en Arizona, une cité souterraine construite avec la même précision que la grande pyramide. Elle était assez vaste pour accommoder 50 000 personnes et, selon le chef de l'expédition, le professeur S.A. Jordan, les corps momifiés découverts sur le site étaient d'origine orientale ou possiblement égyptienne. De nombreux artefacts ont été trouvés, y compris des instruments en cuivre aussi dur que de l'acier. L'InstitutSmithsonian de Washington D.C., s'est assurée que ces trouvailles demeurent inconnues du public (c'est son travail !) et personne ne l'aurait su n'eut été de deux articles publiés dans un journal local, The Arizona Gazette, en avril 1909.   »

« Le chercheur et auteur, John Rhodes prétend avoir localisé ce site et il le relie à Sipapuni, le monde souterrain d'où les indiens Hopis disent être originaires. Selon leurs légendes, les Hopi auraient vécu à l'intérieur de la terre et auraient été nourris et vêtus par un “peuple de fourmis”, probablement les extraterrestres connus comme étant “les Gris”. Les Hopis font référence à leurs ancêtres comme à leurs “frères serpents” et le plus sacré de leurs rituels souterrains est la danse du serpent. Comme je continuerai à le préciser, ce ne sont pas tous les reptiliens qui ont des intentions malveillantes et je ne souhaite pas diaboliser la souche reptilienne. »
« L'architecture du monde souterrain découvert en Arizona a été décrite par G.E. Kincaid comme une “ chambre cyclopéenne de laquelle irradient un grand nombre de voies de passage comme les rayons d'une roue ” »



Stanton's cave in Marble Canyon, Grand canyon, Arizona


« L'Arizona, le Nouveau Mexique et la région des “Quatre Coins” où se rejoignent les états de l'Arizona, de l'Utah, du Colorado et du Nouveau Mexique, sont les plus importantes régions de la Terre quant aux bases souterraines reptiliennes. Mais des mondes et des villes souterrains, anciens et modernes abondent de par la planète. »

« Denver est apparemment prévue pour loger les quartiers généraux de la section ouest des Etats-Unis sous l'état fasciste global appelé Le nouvel ordre mondial et qui est planifié au-delà de l'année 2000. On dit qu'Atlanta serait le centre pour la section de l'est et je me souviens avoir pensé il y a quelques années combien la similarité du modèle des aéroports de Denver et d'Atlanta est frappante; maintenant, j’en connais la raison.

Le Colorado est un des endroits de prédilection pour le Nouvel ordre mondial. La reine d'Angleterre, sous un nom d'emprunt, a acheté des terres dans cette région. »

« Un des principaux contacts d'Alex Christopher était un individu appelé Phil Schneider, le fils d'un commandant d'un destroyer allemand durant la Deuxième Guerre mondiale, qui a été commissionné à construire de profondes bases souterraines aux États-Unis. J'ai vu certaines de ses conférences enregistrées sur vidéo où il commençait à dévoiler publiquement l'existence d'un réseau souterrain constitué de bases, de villes et de tunnels dispersés à travers les États-Unis. I
l est mort plus tard dans des circonstances suspectes qui devaient laisser croire à un “suicide”.

Schneider disait que l'aéroport de Denver était relié à une profonde base souterraine d'au moins huit niveaux. Elle comprenait une ville souterraine de 4,5 milles carrés (11,65 km2) et une vaste base, a-t-il dit. D'autres contacts, qui sont allés sous terre à l'aéroport de Denver, prétendent qu'il y a beaucoup d'esclaves humains, dont beaucoup d'enfants qui travaillent là sous le contrôle des reptiliens. Deux des bases que Phil Schneider prétend avoir aidé à construire sont l'infâme Zone 51 au Nevada et Dulce au Nouveau Mexique qui est reliée par un réseau de tunnels au laboratoire national de Los Alamos. »

« Il y a au moins sept niveaux souterrains à Dulce, probablement plus, et Bishop a compilé des récits d'ouvriers qui ont décrit ce qu'ils ont vu là. Leurs comptes-rendus reflètent les descriptions concernant les Annunaki des textes sumériens, dans lesquels ils effectuent des croisements d'espèces pour produire des hybrides monstrueux de genres diversifiés. Voici ce que les ouvriers ont dit de Dulce :

“ Le niveau numéro six est secrètement appelé, le “hall du cauchemar” qui sert aux laboratoires génétiques. Les rapports d'ouvriers qui ont vu des expériences bizarres, se lisent ainsi : “ J'ai vu des “humains” à plusieurs jambes qui ressemblaient à des êtres mi-humains, mi-pieuvres. J'ai aussi vu des reptiliens-humains et des créatures velues aux mains humaines qui pleuraient comme des bébés en imitant des mots humains... Il y avait aussi une énorme quantité d'hybrides humains-lézards dans des cages ”.

Il y a des poissons, des phoques, des oiseaux et des souris qui pourraient difficilement êtres considérés comme des spécimens de leurs espèces. Il y a aussi plusieurs cages (et des fosses) d'humanoïdes ailés, de créatures grotesques ressemblant à des chauves-souris... mais de trois pieds et demi à sept pieds de haut (1.06 à 2.13 m).

Et aussi des êtres ressemblant à des gargouilles et à des dragons-reptiliens.

“ Le niveau numéro sept est pire : rangée après rangée, des milliers d'humains et d'hybrides humains dans un entrepôt frigorifié. Ici aussi, il y a des cuves d'entreposage d'embryons humanoïdes à des stades de développement divers. (Un ouvrier a dit) “...J'ai fréquemment rencontré des humains en cage, généralement hébétés ou drogués, mais quelquefois ils pleuraient et nous suppliaient de les aider. On nous a dit qu'ils étaient des fous incurables et qu'ils étaient sujets à des tests de drogues à haut risque pour guérir la folie. On nous a dit de ne jamais essayer de leur parler. Au début, nous avons cru cette histoire. Finalement, en 1978, un petit groupe d'ouvriers a découvert la vérité ”.

Cette découverte a apparemment mené à la “guerre de Dulce”, une bataille entre les humains et les extraterrestres en 1979, au cours de laquelle beaucoup de scientifiques et de militaires ont été tués. Phil Scheider affirme avoir participé à une fusillade contre les aliénigènes à Dulce dans laquelle il a été touché par un fusil laser qui lui a déchiré la poitrine. Il avait certainement une incroyable cicatrice comme il l'a dévoilée publiquement. Résultant de ce conflit, la base a été fermée pendant un certain temps mais réouverte depuis. »

« Une autre base souterraine reptilienne se trouve sous le canyon Boynton à Sedona, en Arizona. On croit que le centre de la base est situé dans ce qui est appelé bien à propos, le canyon secret. »

« Rhodes ajoute : “ À partir de leurs bases souterraines, les militaires reptiliens extraterrestres... établissent un réseau de croisements humano-reptiliens qui s'infiltre ensuite à différents niveaux de la culture de surface, dans les complexes militaro-industriels, les corps gouvernementaux, les groupes ovni/paranormaux, les ordres religieux et fraternels, etc. Ces “fruits” de croisements génétiques, dont certains sont ignorants de la présence des instructions de leur code de “contrôle mental” génétique reptilien, actualisent leurs rôles subversifs en tant “qu'agents reptiliens”, mettant ainsi en place le scénario adéquat pour une invasion par des ET, sous la conduite des reptiliens ”.

Je n'ai été mis en contact avec l'oeuvre de John Rhodes que quelques jours avant la complétion de ce livre et tel que vous le verrez dans le texte détaillé, j'en étais venu exactement aux mêmes conclusions.

Rhodes déclare qu'après l'invasion d'une planète par les reptiliens à partir de l'espace et de leurs bases souterraines, la population en surface capitule rapidement devant la supériorité de l'armement. Alors, les reptiliens défolient la planète de ses ressources telles que l'eau, les minéraux et l'information concernant l'ADN. L'infiltration du tissu humain via les sociétés secrètes est une méthode clef du contrôle reptilien comme je le préciserai. »


LE PEUPLE ZUNI

Une grande partie de l’histoire des Zunis est gravée dans les pierres du désert du Nouveau Mexique.  Selon leurs légendes, les créateurs et protecteurs de la tribu seraient des êtres surnaturels venus du ciel, gardiens du monde supérieur. Ils seraient descendus pour leurs expliquer comment vivre leurs vies, leur parler de l’espace et du reste de l’univers. Les Zunis leurs donnent le nom de Kachinas et selon leur version de création du monde , ces dieux seraient descendus du paradis pour mener les Zunis sur la Terre grâce a un portail. Le Sipapou , l’entré du 4eme Monde ou Monde Inférieur est le chemin par lequel les Kachinas voyagent.
Chaque année lors d’une cérémonie appelée le « Festival Shalaco » , la tribu se vêtue de costumes représentants les Kachinas pour célébrer leur lointaine venue sur Terre.
  



Si l’on étudie la poésie, les légendes et histoires des tribus amérindiennes du sud-ouest des Etats-Unis, on remarque qu’il est toujours question de dieux venus des étoiles qui étaient des pères pour les tribus locales.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire